Sportfolio 2017

alttext

Depuis 2012, la Ville de Narbonne soutient activement le festival Sportfolio qui valorise la culture photographique sportive.

L’édition 2017 n’aura pas lieu et les raisons de cette annulation sont multiples. Je laisse le soin aux organisateurs de les exprimer de manière transparente et honnête.

En revanche, je tiens à vous faire part de mon sentiment sur les propos qui visent à placer la Ville de Narbonne en responsable, ou co-responsable, de l’annulation alors q’il s’agit d’un désistement des organisateurs du festival.

En 2016 et afin de pérenniser Sportfolio, j’ai proposé de formaliser une convention d’engagements de 3 ans, cosignée par la Ville, l’association et le sponsor majeur Nikon.

Aujourd’hui, la célèbre marque de photographie se retire pour des raisons qui concernent sa stratégie européenne interne. Je le regrette.

La Ville intervenait déjà à hauteur de 100 000 euros (dont 50 000 de subventionnement direct) et n’est, bien sûr, pas en mesure de se substituer, avec de l’argent public, à un partenaire privé. A titre d’exemple, le Grand Narbonne acceptait de financer 8 000 euros alors que chacun peut constater que le rayonnement du festival s’étend au delà de notre commune.

Aujourd’hui, je veux réaffirmer que la municipalité se tient à la disposition de celles et ceux qui souhaiteraient œuvrer en faveur d’une édition 2018. Je tiens aussi à dire que je n’accepte pas les procès d’intention de la part des organisateurs qui, par voie de presse, tentent de s’exonérer de leur responsabilité pleine et entière.

Organiser un festival de cette ampleur impose une responsabilité morale à l’endroit de tous les Narbonnais qui paient, avec le produit de leurs impôts, cette manifestation culturelle.

Non, la municipalité ne constitue pas un frein à celle-ci. Elle souhaite au contraire prendre en compte toutes les initiatives qui participent à l’attractivité narbonnaise.