Intervention en Conseil municipal

alttext

A l’occasion du Conseil municipal du jeudi 22 juin 2017, j’ai souhaité intervenir pour prononcer un discours de politique générale que je vous invite à lire ci-dessous :

Mesdames et Messieurs les Conseillers,

L’actualité tant nationale que locale conforte les élus Nouveau Narbonne dans leur indépendance, loin des vieux partis politiques, des dogmes et du sectarisme.

Développer le territoire dans l’intérêt exclusif de ses habitants doit rester notre leitmotiv.

Gérer objectivement doit conforter notre action et nos projets.

Après le Parc des Expositions, le Théâtre alimente les conversations. Le chômage va frapper 24 emplois équivalents temps plein, la culture va être absente pendant 6 mois. Il n’est pas envisageable de rester taisant. La proposition de reprendre ces deux importants équipements pour notre territoire est toujours réfléchie. Elle se veut constructive. Elle n’est empreinte d’aucun calcul politique.

Ce n’est pas à vous, les élus, que je vais apprendre le rôle considérable que nous jouons. Nous arbitrons,  nous donnons la ligne politique et nous veillons à ce qu’elle soit respectée. Il n’est pas tolérable que certains élus détournent le débat par de faux arguments de perte de label ou de privation de culture pour nos enfants. Loin de ces propos politiciens qui ne constituent aucunement les préoccupations des habitants de la Narbonnaise, je réitère qu’il est temps que notre agglomération donne accès aux comptes financiers du Parc des Expositions et du Théâtre pour que la Ville puisse commander un audit sérieux, actuel et réel. Un plan de redressement digne pour l’économie et la culture doit être, ensemble, présenté.

La dernière conférence de presse des quatre élus de l’agglomération, du département et de la Région, doit être vite oubliée car elle démontre, une fois de plus, que cette manœuvre politicienne est éloignée de l’intérêt général pour lequel nous sommes censés œuvrer.

Un nouveau monde politique s’installe dans notre pays, dans notre région. C’est celui auquel les élus Nouveau Narbonne sont attachés.

L’association J’Aime Narbonne, composée principalement d’élus socialistes, fait preuve, depuis 2014, d’un rejet permanent de toutes les ouvertures que les conseillers municipaux majoritaires Nouveau Narbonne ont proposées. J’en veux pour preuve que depuis le 1er février, soit près de cinq mois après, aucune réponse n’a été apportée à la dizaine de sujets évoqués lors d’une réunion dite de travail avec le Grand Narbonne. C’est le résultat voulu par le clanisme des élus en opposition à la Ville.

Je demande officiellement, à l’actuel Président de l’agglomération, de faire bénéficier nos concitoyens d’une coopération entre les deux collectivités.

J’assure que je continuerai à œuvrer, à travailler et à agir pour que les habitants de la Narbonnaise soient gagnants.